Le cinéma

Il existe un cinéma breton vivant, original, qui a quelque chose à dire.

On peut le retrouver au festival de Douarnenez tous les ans, que fréquente assidument le vice-président de la Mission, Eric Citharel. Sous son impulsion, la Mission a à cœur de proposer de temps en temps la projection de films, dans ses murs ou à l’Entrepôt. On y diffuse aussi régulièrement des dessins animés en breton.

pierres contre fuilsOnt ainsi été projeté ces dernières années

  • Des  pierres contre fusils qui raconte le combat de Plogoff contre le nucléaire
  • Au-delà des frontières qui retrace le parcours d’Alan Stivell
  • Le silent killer à propos de la disparition du Bugaled breizh
  • La folle de Toujane avec un Gilles Servat très jeune
  • Lettres à mes filles à propos de Xavier Grall ou Tabarly

 
Lannvraz-projection-parisienne-avec-lieu-et-date-1-150x150
Et aussi :

  • Remorques, le chef-d’oeuvre de Jean Grémillon avec Jean Gabin et Michèle Morgan
  • Les galettes de Pont-Aven avec Jean-Pierre Marielle, Bernard Fresson et Dominique Lavanant

 

Plus récemment :

  • Libre propos d’un homme sensible, un documentaire inédit sur la vie et l’œuvre de Gilles Servat, de Simon Le Peutrec.
  • Illumination, le film rare, poétique et touchant de Pascale Breton
  • Le Cheval d’orgueil de Claude Chabrol, doublé en breton,
  • Qui a tué Louis Le Ravallec, un documentaire aux sources du Barzaz-Breiz, sur Donatien Laurent,
  • Le lapin bleu, de Gerard Alle,
  • etc…

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.