Spectacle « Je les grignote »

C’est comme dans la chanson. Les hommes en ont marre, ils veulent que cela cesse. Et comme dans la chanson, ils y retournent quand même, dans leur tranchée. Ils retrouvent le danger et la peur. Mais malgré tout ce qu’ils reçoivent sur le coin de la gueule, ils continuent à vivre. A plaisanter et à rire, à chanter et à danser pour tromper la mort. Jusqu’à ce que…

Sur scène, un narrateur et un musicien racontent quelques jours de la vie imaginée de soldats au front et l’arrière, pendant les permissions. Ce ne sont pas des histoires vraies, donc ; mais possibles. Le possible transformé en réel, n’est-ce pas le point de départ de toutes les histoires ?

 

Vassili OLLIVRO

Comment ce gars-là est-il devenu conteur ? Question presque inutile. Il semble que Vassili SOIT un conteur, c’est tout. De naissance, de racine, d’ADN même. Il ouvre la bouche pour parler, il raconte déjà, c’est plus fort que lui. La météo en deviendrait presque une saga, avec un type comme ça. Dans la vie, une énergie électrique, crépitante, toujours en éveil. Sur scène, une présence posée, une voix calme et grave, qui vous réinstalle les pieds bien dans les godasses, une sensibilité à fleur de peau, des histoires nourries d’humains. Mais gare ! On peut aussi sortir de là essoufflé, larmes aux yeux, les côtes et les joues douloureuses : les-petites-histoires-qui-font-la-grande sont loin d’être moroses…

Son précédent spectacle, « Rue de la gare » s’est produit à la Mission Bretonne en 2011.

 

Clément PALANT, musicien, chanteur, compositeur et auteur lui donne la réplique musicale à la contrebasse, au banjo, à la guitare et au chant.

 

Tarifs : 10 euros (non adhèrent)  9 euros (adhèrent)  8 euros (étudiant, demandeur d’emploi)

Horaire : 20h30

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.